L'exercice de la raison.Averroès

 

L’heure est grave, pour l’Islam, pour les musulmans du monde entier et pour tous ceux qui exercent la pratique salutaire de la tolérance et de la dignité.

 

Alors qu’une faction du monde « arabo-musulman » se réclamant de l’islam tente de mettre en place une zone de non droit pour y commettre leurs exactions et ce, pour les raisons qui ont poussé les hommes à se battre depuis l’aube des temps, le pouvoir, la domination et l’argent, la majorité d’entre nous continue à croire en l’avenir et entendent défendre leur foi avec bon sens et discernement.

 

C’est dans cette logique qu’Averroès m’a paru être un des penseurs les plus sensés quant à la pratique du sens commun.

 

Exercice de la raison Comme le Prophète lui même, l’a montré à propos du miel, on ne doit pas rejeter une chose bénéfique par nature et par essence sous prétexte qu’elle peut mener accidentellement à un inconvénient. Bien plus, interdire l’étude de la philosophie à ceux qui y sont aptes revient à « interdire à une personne assoiffée de boire », sous prétexte que certains sont morts d’avoir trop bu.

 

La même chose vaut pour la science et la philosophie. La philosophie, dont l’étude est encouragée par la révélation : « connaître par la démonstration, Dieu et toutes les choses auxquelles Il a donné l’être » induit la nécessité de l’apprentissage des différentes sortes de syllogisme*, démonstratif, dialectique*, éristique* et rhétorique*.

 

Ainsi, le croyant a l’obligation, en vertu de la loi révélée, d’apprendre la syllogistique – et plus généralement la logique – ce qui correspond aux Analytiques, aux Tropiques, aux Réfutations Sophistiques et à la Rhétorique d’Aristote.

 

Averroès ou Ibn Rushd, car c’est de lui qu’il s’agit, prend au travers d’une de ces œuvres majeure, le « Discours décisif », brillamment la défense de l’étude du syllogisme rationnel contre l’accusation « d’innovation blâmable » ou hérésie.

 

Pour prouver que la révélation nous appelle à réfléchir sur les étant, en faisant usage de la raison et exige de nous (croyants) que nous les connaissions par ces moyens, il invoque une série de versets du Coran :

 

LIX-2 : « réfléchissez donc vous qui êtes doués de clairvoyance » VII-185 : « que n’examinent-ils pas le royaume des cieux et de la terre et toutes les choses que Dieu a créées »

 

VI-75 : « ainsi fîmes nous voir à Abraham le royaume des cieux et de la terre »

 

LXXXVIII-16,17 : « n’ont-ils point examiné les chameaux, comment ils ont été créés ? Et le ciel, comment il a été élevé ?»

 

III-191 : « et qui médite sur la création des cieux et de la terre ? »

 

« Discours décisif » est une Fatwa* qui argumente juridiquement une idée d’actualité : l’exercice de la raison est une obligation que la loi révélée fait aux gens de raison : « Nul ne saurait interdire l’une sans enfreindre l’autre ».

 

Et devant la bêtise de certains philosophes qui alimentent le bûcher de « l’islamophobie », devant ces politiques qui avancent et défendent des idée qui ne servent qu’eux-même, rappelons que le crédo pour tout intellectuel qui se respecte, est et doit être la connaissance de son sujet pour proposer un débat.

 

C’est donc de lui, Le Philosophe de l’Islam que nous nous réclamons pour ouvrir cette tribune où nous invitons les penseurs et amoureux de leur liberté, à s’exprimer dans le souci de respecter notre credo : Dieu nous sourit quand nous parlons de Lui avec passion, mais sans haine ni violence…

 

Jean ESCALANT

 

*Syllogisme : Effet que la structure de l'énoncé d'un problème, spécialement d'un syllogisme, exerce sur la réponse. Des prémisses affirmatives créent une atmosphère qui induit le sujet à accepter une conclusion affirmative, et inversement, exemple : tous les x sont des y : aucun x n'est un y, tous les x sont des z : aucun y n'est un x, donc... : donc...

 

*Eristique : adj. des deux genres. Qui se rapporte à la controverse elle-même. École éristique. *Dialectique : s.f. Logique. Art de raisonner. La Dialectique est la première partie de la Philosophie. La Dialectique est un des Arts libéraux.

 

*Rhétorique : s. f. L'art de bien dire, formes particulières de langage qu'on emploie pour donner plus de vivacité, plus de relief à l'expression de la pensée. La métaphore est une figure de rhétorique.

 

*Fatwa : Une fatwa est un avis légal qui répond à une question formulée dans les termes et le registre de la juridiction religieuse.  

 

 

Pour être informé des formations, conférences et nouvelles parutions de Jean Escalant, merci de vous rendre à la page du formulaire de contact.